Comment devenir un pâtissier professionnel ?

La pâtisserie est une passion et un métier accessible à tous. Depuis quelques années, elle devient même un vecteur de starisation. L’éducation nationale, elle aussi, propose différentes formations pour accéder à ce rêve et en faire une réalité. Comment devenir pâtissier professionnel ?

Qui est le pâtissier professionnel ?

Le pâtissier est un expert de la pâtisserie et des glaces. Il prépare également les confiseries et les viennoiseries. Apprécié de tous, cet artiste mêle les recettes d’antan aux créations innovantes. Présent tout au long de l’année, il est amené à participer à différents événements. De pâtissier chocolatier, il devient pâtissier confiseur.

Sujet a lire : Comprendre la maladie de Parkinson : symptômes, avancées scientifiques et prévention

Le pâtissier peut aussi devenir son propre chef. Il est souvent amené à travailler en équipe au sein d’un restaurant, d’une pâtisserie artisanale ou d’un grand établissement hôtelier. Cliquer sur le lien pour en savoir plus.

Disposer des outils indispensables pour être pâtissier professionnel

N’est pas pâtissier qui veut l’être, car pour le devenir, il est important de détenir les bons ustensiles pour préparer de bons petits gâteaux.

Dans le meme genre : Optimisez votre temps en cuisine et mangez sainement en utilisant un hachoir manuel

Déjà, il est primordial de posséder une balance, car le mesurage des ingrédients est une des premières règles de cuisine. Les mauvaises proportions risquent certes d’altérer le résultat. On opte généralement pour la balance numérique.

Ensuite, il faut posséder une spatule solide qui résiste aux fortes chaleurs. On a le choix entre :

  • La spatule coudée ;
  • La spatule droite.

Il est à noter que les longueurs diffèrent aussi.

Il faut compter le moule en silicone parmi les outils en pâtisserie. Il en est de même de la poche à douille et du couteau.

Suivre des formations en pâtisserie

Pour devenir un véritable pâtissier, on a deux filières au choix. Il y a les « Métiers de l’alimentation » et il y a la filière « Hôtellerie-restauration ». Cette dernière est orientée vers la « pâtisserie de restaurant » tandis que la première parle de la « pâtisserie boutique ». Ces deux voies se ressemblent sur certains points.

Du côté des métiers de l’alimentation, on a une formation initiale scolaire avec trois certificats d’aptitude professionnelle. On peut y accéder après son CAP pâtissier, son CAP en chocolaterie ou encore son CAP Glacier fabricant.

Quelles qualités pour devenir un bon pâtissier ?

Les pâtissiers sont des créateurs dans l’âme. Leur esprit artistique les conduit à faire preuve de méticulosité et de rigueur. Un pâtissier fait preuve de patience et de minutie. Cet artisan possède un excellent sens du relationnel et de la gestion des clients. Il doit proposer des produits répondant aux attentes des consommateurs. Il est donc un excellent gestionnaire et un très bon commerçant.

Comme les journées du pâtissier sont parfois longues et éreintantes, il est tenu de posséder de très bonnes conditions physiques. Son endurance doit être à son summum pendant les périodes de fêtes.